COLIS SUSPECT À DORVAL La perquisition au domicile du suspect est terminée

Spread the love
perquisition la salle

DORVAL – La perquisition qui a eu lieu dans un logement de la rue Airlie dans l’arrondissement de LaSalle chez le suspect arrêté dimanche à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, en lien avec un colis suspect, s’est terminée vers 1 h 30 lundi. 

Les enquêteurs n’ont pas trouvé de matières dangereuses, mais ont saisi quelques documents pour analyse.

L’homme de 71 ans, connu des policiers pour différents délits, a été interrogé par les enquêteurs au courant de la nuit. En matinée, il était toujours détenu. Des accusations devraient bientôt être déposées contre le suspect, notamment pour avoir fait craindre la sécurité dans un aéronef.

Les policiers n’ont pas trouvé d’engin explosif chez le suspect et ils affirment qu’il n’en transportait pas à l’aéroport.

«Dans le sac qu’il avait avec lui, il y avait plusieurs pièces qui auraient pu constituer un engin. Il ne l’était pas parce qu’il n’y avait pas d’explosif, mais les pièces étaient là», a indiqué le commandant Ian Lafrenière, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, lundi matin.

«Pourquoi a-t-il fait ça, est-ce que c’est un test? Est-ce que c’est quelqu’un qui avait une autre intention? Pour l’instant, c’est vraiment de la spéculation.», a ajouté Ian Lafrenière.

Objets suspects

Dimanche vers 5 h 45, l’homme, qui ne serait pas d’origine canadienne, s’apprêtait à prendre l’avion en direction de Los Angeles lorsqu’il a été appréhendé par un employé de l’aéroport. Il transportait dans son bagage à main des objets suspects.

Les artificiers du groupe tactique de la police ont alors neutralisé le sac qui ne contenait finalement rien de dangereux.

M. Lafrenière a toutefois précisé qu’il s’agissait de «matières préoccupantes qu’on ne devrait pas avoir en sa possession dans un aéroport».

L’opération policière avait paralysé le point de sécurité pour les départs vers les États-Unis entre 10 h 30 et 13 h, ce qui a causé de nombreux retards.

Tous les résidents vivant sur l’avenue Airlie entre la 75e et 80e avenue ensuite ont été aussi évacués de 17 h 30 jusqu’à 22 h, afin que les policiers effectuent une perquisition dans la résidence du suspect à LaSalle.

 

source http://www.journaldemontreal.com/2013/10/28/la-perquisition-au-domicile-du-suspect-est-terminee

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :