COLIS SUSPECT | AÉROPORT PIERRE-ELLIOTT-TRUDEAU Colis suspect: opération policière à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau

Spread the love

AGENCE QMI

Publié le: | Mise à jour: 

Colis suspect à PET

IMAGE:1 DE 11

 

Une opération policière a eu lieu à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, dimanche, à Dorval, sur l’île de Montréal, en raison de la présence d’un colis suspect dans l’établ

Le suspect, un homme de 71 ans connu des policiers pour différents délits, s’apprêtait à prendre l’avion, possiblement en direction de Los Angeles, lorsqu’il a été intercepté par un employé de l’aéroport, vers 5 h 45 du matin. Il aurait tenté de voyager en utilisant sa véritable identité, selon les policiers.

L’homme qui, selon nos informations, ne serait pas d’origine canadienne, se trouvait près des douanes américaines lorsqu’il a été intercepté. Il transportait un bagage à main dont le contenu a alerté les autorités.

L’opération policière à l’aéroport qui s’en est suivi s’est prolongée jusqu’en après-midi, paralysant le point de sécurité pour les départs vers les États-Unis entre 10 h 30 et 13 h, ce qui a causé de nombreux retards.

Les artificiers du groupe tactique de la police ont été appelés sur les lieux et ont réussi à neutraliser le sac qui contenait une «substance suspecte» dont la nature reste à déterminer, a indiqué le porte-parole de la police de Montréal (SPVM), Jean-Pierre Brabant.

En soirée, le commandant Ian Lafrenière a confirmé, lors d’un point de presse, que «le colis suspect ne contenait pas d’explosifs».

«Il n’y avait pas de danger immédiat», a-t-il souligné.

M. Lafrenière ne pouvait toutefois dire avec précision ce qui se trouvait à l’intérieur du sac, si ce n’est qu’il s’agit de «matières préoccupantes qu’on ne devrait pas avoir en sa possession dans un aéroport».

Toujours selon des sources, il s’agirait d’une substance poudreuse qui a été détectée par un système de sécurité.

Le suspect était toujours détenu et interrogé par les policiers tard dimanche.

On ne savait pas si cet homme a agi seul ou s’il a des complices. Les policiers disent ne pas connaître les motifs qui ont poussé l’individu à agir ainsi. Il était toutefois trop tôt pour parler d’un complot terroriste.

Déploiement à LaSalle

Les policiers se sont ensuite rendus à la résidence du suspect, sur la rue Airlie, dans l’arrondissement de LaSalle.

Un poste de commandement a été mis en place à l’angle de l’avenue Airlie et de la 90e avenue. Un peu après 17 h 30, tous les résidents vivant sur l’avenue Airlie entre la 75e et 80e avenue ont été évacués.

Les policiers ont finalement obtenu un mandat de perquisition. En milieu de soirée, le véhicule du suspect a été inspecté par mesure de sécurité et des vérifications ont été effectuées à son appartement pour s’assurer que rien ne mette en danger les policiers devant exercer le mandat de perquisition.

Les forces de l’ordre devaient passer une bonne partie de la nuit sur les lieux, tandis que les résidents de la rue Airlie ont pu regagner leur domicile vers 22 h.

 

source : http://www.journaldemontreal.com/2013/10/27/operation-policiere-a-laeroport-pierre-elliott-trudeau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :